Fédération Acteurs Economiques  
 
RECHERCHER :
Visualiser le flux RSS FACEBOOK
 
    Menu Actualités
NR : Muriel Ciliento fait de l'effet

Vendredi 31 octobre 2014
Que ce soit pour donner...

NR : Course ou collection : la voiture s'affiche Dimanche 26 octobre 2104
Une belle voiture...
NR : Des voitures et des pilotes Jeudi 23 octobre 2014
Une trentaine de voitures...
NR : Marché du centre ville : la pétition des commerçants

Les commerçants du marché de la place de République passent à l’action. Ce samedi matin, ils vont inviter leurs clients à signer une pétition.

Stop aux perturbations du marché centre-ville Châteauroux. Tel est l'intitulé de la pétition que les commerçants ont décidé de faire circuler, ce matin, place de la République. En voici le texte : « De plus en plus souvent le marché centre-ville de Châteauroux est bouleversé par divers événements qui induisent un déplacement partiel ou total des exposants. Sur l'année, c'est plus de dix semaines qui sont concernées (patinoire, carnaval, Semaine du développement durable, Vendredis musique…). Ces perturbations entraînent de nombreux désagréments aussi bien pour les commerçants que pour les consommateurs. Ce marché, qui regroupe plus de 80 exposants producteurs et commerçants, est reconnu comme un des plus dynamiques de la région Centre et représente pour Châteauroux une activité économique et festive importante. Par la présente, nous demandons à la municipalité de Châteauroux de se déclarer publiquement en faveur de « la priorité au marché du samedi matin sur la place de République » et d'accorder ses actes avec ses paroles. »

Des points de vue qui s'opposent

Sylviane Barbat, de Châteauroux, nous a écrit pour nous faire part de son point de vue : « Pourquoi les clients ne font pas l'effort de chercher leur(s) commerce(s) favori(s), si ces derniers ont changé d'emplacement ? C'est fou ce que les gens sont attachés à leurs habitudes ! J'ai discuté avec plusieurs commerçants qui s'estiment mal placés et qui perdent 30 % de leur vente, car les chalands ne passent pas devant leurs étals. Cela me sidère ! Ils agissent comme des robots, droit devant, sans regarder ! La surface du marché ne fait quand même pas des hectares. Le charme des marchés, justement, c'est de flâner et de retrouver ses commerçants, qui ont toujours le sourire, un petit mot gentil ; c'est la convivialité, loin de la froideur des supermarchés. Alors, Castelroussins, faîtes un tout petit effort et n'abandonnez pas vos producteurs qui viennent à vous de tout le département et qui ont besoin de vous pour travailler ».