Fédération Acteurs Economiques  
 
RECHERCHER :
Visualiser le flux RSS FACEBOOK
 
    Menu Actualités
NR : Muriel Ciliento fait de l'effet

Vendredi 31 octobre 2014
Que ce soit pour donner...

NR : Course ou collection : la voiture s'affiche Dimanche 26 octobre 2104
Une belle voiture...
NR : Des voitures et des pilotes Jeudi 23 octobre 2014
Une trentaine de voitures...
NR : Joe From Maine a 60 ans

Ici furent servis les premiers hamburgers confectionnés sur le territoire français. Le restaurant Joe From Maine a 60 ans. Joyeux anniversaire !

 

Jeunes Castelroussins qui passez sans le voir, sachez que cet endroit est un véritable monument : ici, au 23 de la rue Ledru-Rollin, ont été servis les premiers hamburgers confectionnés sur le sol français. C'était il y a tout juste soixante années. Après Joe Gagné, le fondateur décédé voilà près de trois ans, c'est sa fille, Annette, qui dirige aujourd'hui l'établissement. Mais pour elle aussi, l'heure de la retraite approche. Une retraite qui pourrait bien sonner la fermeture définitive de l'endroit.

Tout commence donc en janvier 1952. Après avoir débarqué à Omaha Beach en juin 1944, Joe Gagné épouse une ravissante Parisienne, Jeannine. A la fin de l'année 1951, le jeune couple apprend par des GI's en permission à Paris, qu'une base américaine est sur le point de s'ouvrir à Châteauroux    .

 

" Le c… entre deux chaises "

« Mon père a tout d'abord eu l'idée de s'y faire embaucher. Une fois sur place, il s'est aperçu que les soldats se plaignaient de mourir d'ennui. L'idée d'ouvrir Joe From Maine est née ainsi. Française, ma mère pouvait obtenir la licence IV. Boulanger dans le Maine, c'est mon grand-père qui a mis la recette des petits pains des hamburgers au point. » Soixante années après, le restaurant désormais spécialisé dans le tex-mex, n'a pas beaucoup changé. Mais ses jours semblent comptés. Annette prendra sa retraite dans un an et demi ou deux. Et elle n'envisage pas de vendre. Faute de successeurs, il est au contraire prévu de redonner au rez-de-chaussée sa configuration originelle, celle d'une maison d'habitation. Un père américain, une mère française : comment, au fait, les enfants Gagné ont-ils vécu leur double nationalité ? « Nous avons toujours eu le c… entre deux chaises, sourit Annette. La France et les États-Unis sont les deux plus chouettes pays du monde, le choix est forcément difficile. » La famille a régulièrement fait des allers et retours. « Dans les années 1970, mon père a même ouvert un petit resto dans le Maine qui s'appelait… Le Berry. » Annette a quant à elle vécu douze ans en Californie et deux ans en Georgie. « La Georgie, c'étaient les tornades et les ouragans. La Californie, les tremblements de terre. Nous étions toujours en train de redresser les cadres. C'est pour cela que j'adore Châteauroux. Qu'est-ce qu'on estranquille ! »

 

Bruno Mascle