Fédération Acteurs Economiques  
 
RECHERCHER :
Visualiser le flux RSS FACEBOOK
 
    Menu Actualités
NR : Muriel Ciliento fait de l'effet

Vendredi 31 octobre 2014
Que ce soit pour donner...

NR : Course ou collection : la voiture s'affiche Dimanche 26 octobre 2104
Une belle voiture...
NR : Des voitures et des pilotes Jeudi 23 octobre 2014
Une trentaine de voitures...
NR : La course aux soldes est lancée ce matin

Le top départ est donné officiellement aujourd’hui. Vous avez jusqu’au 14 février inclus pour faire de bonnes affaires pendant ces soldes d’hiver.

 

Hier, à J-1, les rues du centre-ville de Châteauroux étaient bien calmes. En fin d'après-midi, de nombreux commerces s'apprêtaient à baisser le rideau, quelques heures avant les horaires de fermeture habituels. L'objectif : boucler les préparatifs avant la prévisible ruée de ce mercredi matin. Chez Eram, c'est la course à l'étiquetage. « De nombreux clients viennent jeter un œil, raconte cette vendeuse. Mais avant mercredi [aujourd'hui], on ne peut pas leur vendre les articles en promotion. »

 

Changer les dates ?

Élodie et Myriam, deux copines, font partie des quelques Castelroussines qui fréquentent les commerces en cette veille de soldes. « On vient en repérage », déclarent les jeunes filles. Mais pas question de craquer quelques heures avant la baisse des prix. « C'est pour savoir dans quels magasins ça vaudra la peine qu'on vienne faire nos achats. » Lycéennes, leur budget est serré. « On a eu de l'argent pour Noël et on n'y a pas encore touché. On a attendu et tout gardé pour les promos », expliquent-elles. Du côté des commerçants, cette attente devient aussi un peu lassante. « Nous regrettons qu'en France les dates des soldes d'hiver soient si mal fixées », décrète Michel Krilewyez, commerçant et président de la Fédération des acteurs économiques (FAE) de Châteauroux. Tous les hivers, ils sont programmés le deuxième mercredi de janvier. « En décembre ou début janvier, beaucoup de clients ont eu des primes, ou de l'argent pour les fêtes. Mais ils doivent patienter jusqu'au 11 janvier cette année pour pouvoir dépenser cet argent. C'est stupide. » Car si l'attente est trop longue, selon Michel Krilewyez, les clients opteront de plus en plus pour des achats sur Internet.
L'idéal, alors ? « Faire comme dans les autres pays : commencer entre le 1er et le 5 janvier. Car en attendant le début des soldes, les rues commerçantes sont désertes. » Le calme avant la tempête, en quelque sorte, puisqu'un marathon épuisant attend les commerçants dès aujourd'hui : « Pendant les quatre premières journées de soldes, nous réaliserons en moyenne 50 % du chiffre d'affaires de janvier ».

 

De nombreux commerces du centre-ville de Châteauroux seront ouverts dimanche.

 

Naëlle Le Moal