Fédération Acteurs Economiques  
 
RECHERCHER :
Visualiser le flux RSS FACEBOOK
 
    Menu Actualités
NR : Muriel Ciliento fait de l'effet

Vendredi 31 octobre 2014
Que ce soit pour donner...

NR : Course ou collection : la voiture s'affiche Dimanche 26 octobre 2104
Une belle voiture...
NR : Des voitures et des pilotes Jeudi 23 octobre 2014
Une trentaine de voitures...
NR : La loi sur les enseignes ne surprend personne

Dès juillet 2012, les commerçants auront l'obligation d'éteindre leur enseigne entre 1 h et 6 h du matin. A Châteauroux, on est prêt.

 

 

Bien sûr, il y a le problème posé par les zones à vocation commerciale (Cap Sud, GranDéols, Forum). Situées en bord de route, elles peuvent avoir besoin de lumière pour attirer l'automobiliste en mal d'essence ou affamé ! « Cela ne me choquerait pas, si ce genre d'établissement, qui peut rendre service la nuit, restait allumé, note François, en pleines courses pour la Saint-Sylvestre. Faire des économies d'énergie ou réduire la pollution lumineuse je veux bien. Mais mettre des entreprises en péril économique, ça non. Un fast-food en bord d'autoroute, on peut dire ce qu'on veut, mais ce sont des emplois. Et sans enseigne, la nuit, on le voit comment ? Alors je veux bien qu'on vote des lois, mais il faut aussi qu'on les adapte. Encore une fois, on généralise. »
Les commerçants et leurs clients ont un peu plus de sept mois pour se faire à l'idée. L'été 2012 sera écolo ou ne sera pas !

C'est une mesure à la fois économique et environnementale. Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Environnement et du Développement durable, a décidé de proposer vingt-sept mesures pour consommer moins et mieux. Parmi elles, le projet d'imposer aux enseignes commerciales d'être éteintes la nuit , de 1 h à 6 h . Une idée que nous avons soumise aux commerçants castelroussins.
« Personnellement, cela ne me dérange pas, explique un restaurateur de la rue Grande. J'éteins mon enseigne vers 23 h ou lorsque mon dernier client est parti. Jamais je ne la laisse allumée entre 1 h et 6 h ! » Même avis pour Florence, boulangère. « Nous gardons notre enseigne allumée jusqu'à 20 h. Pas plus. Je ne vois pas l'intérêt. »
Olivier Andriot, de la Fédération des acteurs économiques (FAE), qui regroupe des commerçants du centre-ville, résume la situation : « Compte tenu du contexte économique, les propriétaires de boutiques n'ont pas attendu les propositions ministérielles pour penser à éteindre leurs enseignes la nuit. Ici, nous ne sommes pas dans une grande ville touristique, qui vit aussi la nuit. Il ne me semble pas que les commerçants aient besoin de garder leur enseigne allumée la nuit. Pour y gagner quoi, si ce n'est augmenter leur note d'électricité de 25 ou 30 % ? »

'' Une loi qu'il faudrait pouvoir adapter ''
Christophe Gervais