Fédération Acteurs Economiques  
 
RECHERCHER :
Visualiser le flux RSS FACEBOOK
 
    Menu Actualités
NR : Muriel Ciliento fait de l'effet

Vendredi 31 octobre 2014
Que ce soit pour donner...

NR : Course ou collection : la voiture s'affiche Dimanche 26 octobre 2104
Une belle voiture...
NR : Des voitures et des pilotes Jeudi 23 octobre 2014
Une trentaine de voitures...
NR : les magasins bondés avant Noël

Samedi et dimanche, les commerces de la ville ont connu leur plus importante affluence de l'année.

 

 

Le dernier week-end avant Noël est, traditionnellement, le moment de l'année où les Français consomment le plus. Les Castelroussins n'ont pas dérogé à la règle. Samedi, ils étaient ainsi nombreux dans les rues du centre-ville.
Mais, pour connaître la foule des grands jours, c'est dans le temple de la consommation qu'est désormais Cap Sud qu'il fallait se rendre. C'est là, en milieu d'après-midi, dans des magasins bondés, notamment les grandes surfaces culturelles et celles vendant des produits high-tech, des valeurs sûres des fêtes de fin d'année, que s'est fait l'essentiel des achats de Noël.
Idem hier, avec beaucoup de monde en ville, dans des magasins qui étaient quasiment tous ouverts, et à Cap Sud, envahis de piétons qui avaient préféré laisser leurs voitures garées sur les rares places disponibles et circuler à pied. Mais contrairement à la veille, certains étaient surtout venus pour flâner et observer, en famille, avec enfants et petits-enfants, les décorations des commerces, où les divers marchés de Noël installés dans l'agglomération.
D'autres en ont en revanche profité pour faire leurs emplettes, à l'image de Gisèle, à la recherche de quelques livres, qui a préféré « venir dimanche pour éviter la foule du samedi ». Dans une jardinerie de Cap Sud, entre un rouge-gorge posé sur les arbres et des vendeuses déguisées en Mères Noël, une famille était, elle aussi, à la recherche de l'un des indispensables de Noël, accostant un vendeur, tout sourire : « On va faire original : on voudrait un sapin. » Contrairement aux apparences, c'était effectivement original. Car l'essentiel des achats de sapins a été fait le week-end précédent.
Reste deux interrogations majeures : 2011 aura-t-elle été un bon cru pour les commerçants de l'agglomération ? Avons-nous été assez sages pour que le Père Noël vienne nous voir, samedi et dimanche prochains ?
Thierry Roulliaud