Fédération Acteurs Economiques  
 
RECHERCHER :
Visualiser le flux RSS FACEBOOK
 
    Menu Actualités
NR : Muriel Ciliento fait de l'effet

Vendredi 31 octobre 2014
Que ce soit pour donner...

NR : Course ou collection : la voiture s'affiche Dimanche 26 octobre 2104
Une belle voiture...
NR : Des voitures et des pilotes Jeudi 23 octobre 2014
Une trentaine de voitures...
NR : Rue Grande, les commerçants contents

En attendant les travaux de la place Monestier, la partie piétonne de la rue Grande profite d'un revêtement neuf. A la plus grande joie des commerçants.

 

 

 Tout commença par l'intervention de l'entreprise Colas, chargée des travaux effectués en amont du pavage. Vinrent ensuite les ouvriers de l'entreprise SATP qui prirent en charge la pose des fameux pavés sur une surface de 270 m 2 . Profitant d'une météo particulièrement clémente, le chantier prospéra à vitesse grand V. Commencé le 24 octobre, terminé à la fin novembre !
Vite fait, bien fait ? « Oui, affirme Loïc Bauché, propriétaire de la bijouterie du même nom. Ils ont vraiment très bien bossé et ils ont fait le maximum pour nous éviter de grosses nuisances. C'est très bien, on a l'impression que la rue est dorénavant plus grande. Avec l'installation du jet d'eau et des arbres sur la place Monestier - début des travaux prévu en février 2012 -, le résultat devrait être à la hauteur. »

Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, les commerçants de la rue Grande viennent aussi d'apprendre que les locaux commerciaux attenants aux halles, inoccupés depuis de nombreuses années, ont enfin trouvé un acquéreur. Un magasin de décoration d'intérieur va venir compléter l'offre déjà existante. « Auparavant, je tenais boutique dans la partie non piétonne de la rue Grande, poursuit Loïc Bauché. On sent vraiment une évolution qui va dans le bon sens. Les restaurants de la rue ont entraîné une augmentation du passage chez nous. J'espère que le mouvement va encore s'amplifier. »
La parole à Sébastien Roux, propriétaire du magasin Jean-Marc Vêtements. Sébastien a pris, voilà quatre ans, la succession de son papa, Jean-Marc, qui avait tenu boutique pendant un quart de siècle : « Il y avait un vrai besoin. Les ouvriers ont essayé de déranger le moins possible pendant toute la durée du chantier et ils ont bien travaillé ». Est-ce que cela va dynamiser l'activité ? Sébastien Roux se montre plus dubitatif. Mais telle qu'elle est, sa rue Grande lui plaît. La parole est maintenant aux clients !

 



Bruno Mascle