Fédération Acteurs Economiques  
 
RECHERCHER :
Visualiser le flux RSS FACEBOOK
 
    Menu Actualités
NR : Muriel Ciliento fait de l'effet

Vendredi 31 octobre 2014
Que ce soit pour donner...

NR : Course ou collection : la voiture s'affiche Dimanche 26 octobre 2104
Une belle voiture...
NR : Des voitures et des pilotes Jeudi 23 octobre 2014
Une trentaine de voitures...
NR : Jeff de Bruges part à l'assaut de Châteauroux

Installé depuis 2011 dans la galerie marchande Leclerc, l’enseigne Jeff de Bruges va aussi s’installer en centre-ville de Châteauroux, dès la fin du mois.

Iulia, 32 ans, et Adrian Oprea, 33 ans, vivent une belle aventure familiale et commerciale. Les deux trentenaires ont installé le premier magasin Jeff de Bruges de l'Indre, dans la galerie marchande de l'hypermarché Leclerc, à Saint-Maur. C'était en avril 2011. Cette surface de 65 m2 leur a porté bonheur. Le 29 octobre, ils ouvriront un second magasin. Mais dans le centre-ville de Châteauroux, cette fois-ci : rue Victor-Hugo, en lieu et place de l'ancienne librairie Parmentier.

Glaces à l'italienne pendant l'été

« Il y a deux ans que nous travaillons sur ce projet. Il y avait beaucoup de monde intéressé par cet emplacement. Nous n'avions rien fait de plus que les autres mais il y a eu un bon feeling. C'est un emplacement stratégique : c'était ici ou rien. Le chocolat est un achat d'impulsion qui nécessite que nous soyons visibles », explique Adrian. La boutique dernier cri proposera les mêmes chocolats qu'à Saint-Maur avec quelques nouveautés comme les glaces à l'italienne l'été. Avec ce nouveau magasin, le couple ne va pas s'ennuyer. En plus de Saint-Maur et Châteauroux, ils sont responsables des magasins Jeff de Bruges, à Blois (centre-ville et galerie commerciale Auchan). « C'était une année un peu folle, expliquent-ils. D'autant que nous avons eu un bébé il y a cinq mois ! » En trois ans d'activité, ces jeunes patrons sont devenus responsables d'une douzaine de salariés. Voilà ce qui arrive à un ancien rugbyman roumain, arrivé en France en 2004, et à une ex-journaliste de la télé roumaine, présente depuis 2008.« Nous nous sommes rencontrés chez une cousine, en France, se souvient Iulia. On adorait tous les deux le chocolat et nous nous sommes lancés ! »

X.B.