Fédération Acteurs Economiques  
 
RECHERCHER :
Visualiser le flux RSS FACEBOOK
 
    Menu Actualités
NR : Muriel Ciliento fait de l'effet

Vendredi 31 octobre 2014
Que ce soit pour donner...

NR : Course ou collection : la voiture s'affiche Dimanche 26 octobre 2104
Une belle voiture...
NR : Des voitures et des pilotes Jeudi 23 octobre 2014
Une trentaine de voitures...
NR : Vingt ans, c'est toute sa vie

Cela fait maintenant vingt ans que Pat’ de velours vous habille. Après la dégriffe, le magasin multi-marques a su imposer sa griffe à Châteauroux.

Deux mots. Toujours les mêmes, sont chantés aux oreilles des clients qui ouvrent la porte du 20, rue Diderot. « C'est bonjour, bienvenue ! », sourit Nadine Renault, gérante de Pat' de velours. Elle précise : « Un jour que je me promenais en Italie, je suis entrée dans une boutique de luxe où l'on m'a accueillie avec ces mots. Je suis revenue à Châteauroux en annonçant qu'on allait faire la même chose au magasin. » Elle l'orchestre, d'une main de grand chef, depuis maintenant vingt ans.

 " Ce qui fait la différence c'est le détail "

Depuis ce 2 mai 1994, où, avec son associé, Claude Tanchoux, elle ouvre « Pat' de velours, la bonne dégriffe », rue Paul-Louis-Courier. « Après avoir vendu les Fournils de Camille avec une clause de non-concurrence, nous nous sommes tournés vers la dégriffe pure », se souvient la commerçante.
Dans un hangar « propre mais très spartiate », les deux associés commencent à vendre, se faire un nom, un fichier-clients, mais se lassent, assez vite, de ne toucher« que les extrémités : les petites ou grandes tailles, et jamais le cœur ». Ils choisissent alors de proposer des articles « chasse » en 1998, avant de changer de cap et de locaux dans les années 2000. Pat' de velours prend ses quartiers, rue Diderot, et devient « la bonne griffe ».
« Nous avons commencé avec des marques comme Saint-James ou Giesswein, une marque autrichienne, Gentleman Farmer, Mât de misaine… » Et proposent depuis trois-quatre ans, Izac, Marco Polo, Camel Active, Fleur de sel, Diplodocus… « Nous voulions sortir de l'étiquette chère et " chasse " qui nous collait à la peau, explique Nadine Renault. Et attirer une clientèle plus jeune. On a changé la décoration, la disposition des îlots de vente, il fallait réajuster… »
Ce que la commerçante tente de faire depuis les débuts de son activité : en s'adaptant à la mode, en répondant aux attentes de ses clients, aussi. Ici, chacun est accueilli de la même manière, que ce soit pour une paire de chaussettes ou pour une jolie veste ; on lui accorde trente minutes de conseil minimum, quarante-cinq minutes maximum ; le téléphone ne sonne jamais plus de deux coups… « Ce qui fait la différence d'un commerce, c'est le détail », explique Nadine Renault. Comme ce « bienvenue » qui, peut-être, a été l'un de ceux qui ont joué dans la renommée de sa boutique.

repères

Pat' de velours, 18, rue Diderot. Ouvert le lundi, de 14 h à 19 h ; de mardi à samedi, de 9 h à 19 h. Contact : tél. 02.54.22.82.87 ; Internet : www.patdevelours.com