Fédération Acteurs Economiques  
 
RECHERCHER :
Visualiser le flux RSS FACEBOOK
 
    Menu Actualités
NR : Muriel Ciliento fait de l'effet

Vendredi 31 octobre 2014
Que ce soit pour donner...

NR : Course ou collection : la voiture s'affiche Dimanche 26 octobre 2104
Une belle voiture...
NR : Des voitures et des pilotes Jeudi 23 octobre 2014
Une trentaine de voitures...
NR : Des tasses qui attendent que des lèvres se posent

Hamid a lancé le premier “ café en attente ” castelroussin dans son bar- restaurant Le Mazagran. Il propose à ses clients d’offrir un café aux démunis.

Les trois petits Post-it® roses flottent sur la devanture du bar-restaurant Le Mazagran, rue de La Poste. Juste à côté de la porte d'entrée. Dessus, quatre mots, les mêmes qui sont inscrits sur une affichette placardée un peu plus haut, griffonnés au stylo-bille : « Un café en attente ». Un concept tout droit venu de Naples qui consiste à offrir un café à un inconnu dans le besoin.

" Offrir un moment convivial "

« C'est très simple, explique Hamid, gérant du Mazagran, le premier bar à mettre en place ce dispositif à Châteauroux. Au comptoir, les clients qui le souhaitent, paient leurs cafés en spécifiant que l'un ou l'autre sera " en attente ". J'encaisse et inscris sur des Post-it® le nombre de " cafés en attente " demandés. » Ils se retrouveront sur la devanture du bar-restaurant et seront apportés au comptoir par des personnes ne pouvant s'offrir un café : « Des citoyens à faibles revenus mais aussi des étudiants. Et j'insiste sur ce public, j'en ai tellement bavé lorsque je l'étais que je sais que beaucoup d'étudiants vivent dans la précarité », confie Hamid.
Il a installé ce dispositif il y a tout juste quinze jours. « Tout s'est fait un peu par hasard. Alors que j'accueillais l'association Incroyables Comestibles 36 dans mon établissement pour la diffusion d'un documentaire, Catherine, membre de l'association à Saint-Amand-Montrond, venue pour assister à la projection, m'a proposé de me lancer dans cette aventure. Tout de suite, ça m'a parlé. Car offrir un café, c'est aussi offrir un moment convivial, chaleureux. Offrir l'opportunité de s'asseoir au chaud. » Le soir même, l'affiche était en place et les premiers Post-it®, collés. Depuis, si certains clients se sont déjà habitués à offrir et demander un ou plusieurs cafés en attente, Hamid souhaite que tout le monde sache que ce dispositif est en place au Mazagran. Fier de pouvoir être acteur de « la mondialisation de la solidarité qui devrait, un jour, remplacer celle du capitalisme sauvage ».

Le Mazagran, 35, rue de la Poste, tél. 02.54.22.38.44. Page Facebook : Le café en attente.

Isabelle Demangeat