Fédération Acteurs Economiques  
 
RECHERCHER :
Visualiser le flux RSS FACEBOOK
 
    Menu Actualités
NR : Muriel Ciliento fait de l'effet

Vendredi 31 octobre 2014
Que ce soit pour donner...

NR : Course ou collection : la voiture s'affiche Dimanche 26 octobre 2104
Une belle voiture...
NR : Des voitures et des pilotes Jeudi 23 octobre 2014
Une trentaine de voitures...
NR : Franprix maintient le cap et va se développer

Ouverte depuis deux mois, l'enseigne du cours Saint-Luc semble avoir séduit sa clientèle et trouvé son rythme de croisière.

 

 De la rigueur. Voilà ce qui émane des rayons du Franprix du cours Saint-Luc lorsqu'on y pénètre pour la première fois. Tout y est incroyablement bien rangé, droit, organisé. « Nous sommes au millimètre, plaisante à peine Anthony Courtel, directeur du magasin. C'est un peu ma griffe, que j'ai imposée et à laquelle tous mes collaborateurs ont adhéré. La qualité du produit et son prix ne suffisent pas : il faut que la présentation suive. »
Du coup, cette organisation, couplée à un éclairage parfait et lumineux, donne à l'ensemble un côté sympathique... où la clientèle se retrouve. « On est bien dans ce magasin, explique Monique, 63 ans. C'est clair, propre... Et puis, le personnel est souriant ! »

'' Présentation et efficacité ''

Aujourd'hui, ce sont dix personnes qui travaillent au bon fonctionnement de l'enseigne. « Nous essayons d'abord de faire ce que nous savons faire de mieux, à savoir la présentation et l'efficacité, note Anthony Courtel. Mais nous avons aussi des tas de choses à développer, comme la livraison à domicile, par exemple, que les gens n'utilisent pas assez ! On le fait très souvent pour les personnes âgées du quartier, totalement gratuitement, même si, normalement, on livre pour un minimum de 50 € d'achats (1). »
De l'ambition ? Oui, l'équipe de Franprix n'en manque pas. Forte de ses bons résultats, elle envisage en effet un gros effort sur les fruits et légumes et l'ouverture prochaine d'une poissonnerie. « Il nous a fallu du temps pour comprendre et analyser les besoins de notre clientèle. Nous avons une enseigne de proximité, et nous avons compris désormais ce que nous devons impérativement proposer. » Exit, donc, les alvéoles de trente oeufs et l'afflux de yaourts pour enfants... « Tout cela n'est pas adapté. » Et puis, pour mettre un terme au phénomène de délinquance inhérent à l'endroit, Anthony Courtel a décidé de mettre les alcools forts sous clé. « Là, nous ne sommes plus embêtés... » Seulement un peu plus de deux mois après la fermeture de Lidl, Franprix semble donc avoir pris ses marques, cours Saint-Luc. Une bonne nouvelle pour les habitants du quartier. Une moins bonne pour les enseignes concurrentes.

(1) Pour se faire livrer, téléphoner au 02.54.47.59.89.

Christophe Gervais