Fédération Acteurs Economiques  
 
RECHERCHER :
Visualiser le flux RSS FACEBOOK
 
    Menu Actualités
NR : Muriel Ciliento fait de l'effet

Vendredi 31 octobre 2014
Que ce soit pour donner...

NR : Course ou collection : la voiture s'affiche Dimanche 26 octobre 2104
Une belle voiture...
NR : Des voitures et des pilotes Jeudi 23 octobre 2014
Une trentaine de voitures...
NR : Marché de Noël : la quête ultime

C'est une première, place Monestier, et c'est aussi l'occasion, pour moi, de finir mes achats de Noël. Je dois trouver un cadeau à moins de 10 € et le marché de Noël organisé, dimanche, par l'association Cœur du Vieux Châteauroux, me paraît un terrain idéal pour accomplir cette quête ultime.

Il y a là des commerçants que j'ai l'habitude voir, je suis en confiance. La Ruche, So British ou encore le Bistrot gourmand qui vend son foie gras mais, même si c'est alléchant, je ne suis pas venu pour cela. Un marchand de jouets propose des peluches… Trop risqué pour une grande personne, me dis-je. Au stand voisin, une cliente s'exclame, elle vient d'acheter, sous mon nez, un bonnet aux couleurs américaines, que je convoitais. « 15 € », lui annonce le vendeur. La frustration est moins grande, on était hors budget.
Un peu plus loin, la foule se masse devant un autre étal. Mais je n'y trouverai pas mon bonheur : Yoyo et Jenny, que les habitués du marché du samedi matin connaissent bien, y vendent des coquilles Saint-Jacques.
Pendant ce temps, les animations se succèdent. Je me laisse tenter par une petite balade en calèche, dans les rues du Vieux Châteauroux (1). Au loin, j'entends la chorale Enjoy Gospel. La Fanfare musique actuelle du conservatoire doit lui succéder.
Après avoir fait un câlin au Père Noël, invité surprise de la manifestation, et bu un petit vin chaud, je tente ma dernière chance : la boutique de la rue Grande, C'esT qui Le chef  ?, a justement sorti quelques petits ustensiles à prix abordables. Bingo ! 10 € au lieu de 15 €, je craque pour un épluche-tomate. Vous aviez une meilleure idée ?

(1) Voir la vidéo sur notre site Internet www.lanouvellerepublique.fr

Bertrand Slézak