Fédération Acteurs Economiques  
 
RECHERCHER :
Visualiser le flux RSS FACEBOOK
 
    Menu Actualités
NR : Muriel Ciliento fait de l'effet

Vendredi 31 octobre 2014
Que ce soit pour donner...

NR : Course ou collection : la voiture s'affiche Dimanche 26 octobre 2104
Une belle voiture...
NR : Des voitures et des pilotes Jeudi 23 octobre 2014
Une trentaine de voitures...
NR : Du local, du trašable et de la souplesse

C'est en dégustant une tartine de foie gras à Noël dernier, que mes enfants ont lancé l'idée : Et si, dans ta boutique, tu faisais, un dépôt-vente des meilleurs produits du Berry ? Astrid Robin tient le magasin Hermite de Paris, cours Saint-Luc. Elle bataille pour que les consommateurs reviennent à l'essentiel : « Beaucoup ont perdu le goût de bien manger, de cuisiner. Pourtant, ils pourraient faire bien des économies en y regardant de plus près, et mieux se nourrir et savoir ce qu'ils mangent. »

En deux mois, la commerçante a mis l'idée des enfants en pratique. « Je suis allée chercher les meilleurs dans la gamme des produits de première consommation : volailles, produits laitiers, légumes, fruits… pas tous en bio mais tous d'excellente qualité. » Elle en a retenu quinze qui, chaque semaine, sont venus alimenter sa boutique. « Je sers de lien entre les producteurs et les consommateurs, et je suis rémunérée en fonction des ventes. Mais cette relation va bien au-delà. J'ai rencontré des gens passionnés par leur métier et cela a forcément une incidence positive sur ce qu'ils font. » Côté clients, aucune contrainte : « Ils viennent quand ils veulent, commandent ou pas. Il faut de la souplesse ».
En quelque mois, la gamme des produits s'est largement étendue, notamment avec un rayon viande (de la limousine) et charcuterie fournies par un jeune couple tout juste installé à Badecon, les Dubrac-Percheron. « Leur apporter mon soutien en leur trouvant de nouveaux débouchés, cela fait, pour moi, partie du contrat. » Les producteurs sont aujourd'hui au nombre de vingt-huit, à partager aussi les mêmes valeurs qu'Astrid. « La gestion du stock et des commandes, c'est énormément de travail », confie la commerçante qui développe un site Internet, pour référencer tous ses produits en ligne. Mais le résultat est là. La clientèle augmente tous les mois et la commerçante n'est pas loin de se faire un salaire. Quant aux prix, ils sont pour beaucoup moins élevés qu'en grandes surfaces. « Vous voyez que c'est possible ! »

Boutique des producteurs du Berry : Astrid Robin, cours saint-Luc, à Châteauroux ; ouverte du mardi au samedi, de 9 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 30 à 19 h. Tél. 02.54.27.13.94.

C.P.