Fédération Acteurs Economiques  
 
RECHERCHER :
Visualiser le flux RSS FACEBOOK
 
    Menu Actualités
NR : Muriel Ciliento fait de l'effet

Vendredi 31 octobre 2014
Que ce soit pour donner...

NR : Course ou collection : la voiture s'affiche Dimanche 26 octobre 2104
Une belle voiture...
NR : Des voitures et des pilotes Jeudi 23 octobre 2014
Une trentaine de voitures...
NR : Bon vent au Café de Paris !

Reprise par des restaurateurs rochelais, l’emblématique brasserie castelroussine rouvre ses portes aujourd’hui

Vous verrez, ce sont de vrais professionnels, très chaleureux, avait promis Jean-Pierrre Maréchau, en cédant son affaire, en juillet. Il avait raison, Olivia et Daniel Bertrand sont un jeune couple accueillant – ils se sont mariés samedi dernier, à Châteauroux – dont l'expérience professionnelle ne fait aucun doute. Après Niort, Blois, la brise marine les a poussés de La Rochelle, où ils tenaient un restaurant sur le port, Le Bodegon, à Châteauroux. C'est donc leur quatrième affaire. « Nous voulions revenir aux fondamentaux et cherchions une affaire stable. En bord de mer, le travail saisonnier est de plus en plus difficile, avec un gâteau de 300 restaurants dont les parts diminuent. » Daniel Bertrand explique son choix pour le Berry qui, de plus, rapproche Olivia, originaire d'Issoudun, de sa famille installée à Vierzon.

Crêpes et gaufres l'après-midi

En un mois de travaux et un investissement lourd de 260.000 €, Le Café de Paris a été entièrement refait du sol au plafond, par des artisans locaux. « Nous avons tout remis aux normes, notamment les cuisines et les toilettes accessibles aux personnes à mobilité réduite. » La déco a été totalement repensée par la maîtresse de maison. « Je voulais un endroit lumineux, moderne et chaleureux. » C'est réussi avec la note de couleur des chaises en velours orange, sur des tons beige grisé et un éclairage led qui diffuse une douce ambiance. Un coin cosy pour traiter des affaires, un petit salon pour l'apéro, et une salle de 120 couverts où l'immense poster de l'emblématique Tour Eiffel, en noir et blanc, rappelle sobrement qu'on est au Café de Paris. Les nouveaux patrons ont conservé l'ancienne équipe et donné carte blanche au chef, Fabrice. Ils l'ont renforcée d'un salarié et d'une apprentie en cuisine. Côté salle, quatre personnes, dont Anthony et Clémence, fils et belle-fille du patron, seront dirigées par Daniel tandis qu'Olivia prendra place derrière le bar. Côté cuisine, la carte s'élargit de burgers maison, de planches à tapas, de plats de poissons… Riches cartes de vins, thés et cafés, cocktails chauds aromatisés et parmi les nouveautés, crêpes et gaufres maison réalisées, tous les après-midi, par Olivia.

repères

La brasserie ouverte le dimanche

« Quand on aime ce métier, il faut travailler quand les autres se reposent. » Daniel et Olivia Bertrand ont donc décidé d'ouvrir le dimanche et les jours fériés. « Cest le nerf de la guerre. » Une petite révolution dans le microcosme castelroussin. De même, la brasserie sera ouverte le soir, les jeudis, vendredis et samedis.

Café de Paris, ouvert dès 7 h. Tél. 02.54.34.04.28.

Catherine Pelletier