Fédération Acteurs Economiques  
 
RECHERCHER :
Visualiser le flux RSS FACEBOOK
 
    Menu Actualités
NR : Muriel Ciliento fait de l'effet

Vendredi 31 octobre 2014
Que ce soit pour donner...

NR : Course ou collection : la voiture s'affiche Dimanche 26 octobre 2104
Une belle voiture...
NR : Des voitures et des pilotes Jeudi 23 octobre 2014
Une trentaine de voitures...
NR : La librairie Arcanes va doubler ses effectifs

Ils étaient deux. A la rentrée, ils seront quatre. La librairie Arcanes d’Élodie Lejard-Bonnafoux profite de la fermeture de l’espace culturel E. Leclerc.

Elle ne l'avait ni prémédité ni souhaité. Mais Élodie Lejard-Bonnafoux n'est pas une hypocrite. Alors, elle l'avoue sans détour : la fermeture à la fin du mois de juin de l'espace culturel E. Leclerc, a eu une répercussion heureuse sur son propre commerce. « Nous aurons une idée plus claire en septembre. Mais cela semble une évidence : le mois de juillet 2013 a été meilleur que le mois de juillet 2012. » Conséquence directe : la librairie qui fonctionne depuis 1828 et dont Élodie Lejard-Bonnafoux est la propriétaire depuis deux ans, ne recrutera pas un seul apprenti en septembre. Mais deux.

« J'en étais persuadée dès mon installation : il y avait quelque chose à développer. » Cette intuition s'est aussi accompagnée d'un énorme regain d'activité. La librairie est ainsi devenue le lieu incontournable où tous les auteurs locaux ont plaisir à rencontrer leur public.
Les deux apprentis qui compléteront l'équipe dès le 1er septembre, auront donc de quoi se faire la main. « Ils viennent de structures de formation installées à Paris et à Caen. Des écoles sérieuses pour ceux et celles qui se destinent au métier de libraire. »
Élodie Lejard-Bonnafoux part en vacances. Mais en août, son officine installée rue Grande, restera ouverte. Et comme chaque année, la patronne prendra la clé des champs avec ses devoirs de vacances : des livres, évidemment. « Nous préparons la prochaine rentrée littéraire. Et pour bien conseiller nos clients, nous sommes en train de lire les ouvrages qui ne sont pas encore édités. »

Les livres de la rentrée

« En premier lieu, poursuit Élodie Lejard-Bonnafoux, je retiendrai La Grâce des brigands, de Véronique Ovaldé, qui paraîtra au Seuil. Il y a aussi L'Inventaire de nos vies, de Karine Tuil, chez Grasset. » Sur son podium personnel, prendra aussi place Au revoir là-haut, de Pierre Lemaître. « Après une période de bouquins dépressifs, on ressent une remontée de moral chez les écrivains. Vraiment, il y a de bonnes choses. » Vivement septembre !

Bruno Mascle