Fédération Acteurs Economiques  
 
RECHERCHER :
Visualiser le flux RSS FACEBOOK
 
    Menu Actualités
NR : Muriel Ciliento fait de l'effet

Vendredi 31 octobre 2014
Que ce soit pour donner...

NR : Course ou collection : la voiture s'affiche Dimanche 26 octobre 2104
Une belle voiture...
NR : Des voitures et des pilotes Jeudi 23 octobre 2014
Une trentaine de voitures...
NR : Nouveau laboratoire pour la Boucherie de la ferme

Rue Cazala, la Boucherie de la ferme va pouvoir proposer de nouveaux produits à ses clients, grâce à l’agrandissement de son laboratoire.

Alors que les Castelroussins commencent à acheter de la viande pour leurs barbecues, la Boucherie de la ferme, située rue Cazala, achève les travaux d'agrandissement de son laboratoire. 50.000 € ont été investis par Christian Deschatre, Yves Gerbaud et Pascal Auclair, les trois éleveurs de vaches et de moutons, gérants de l'établissement, pour effectuer une mise aux normes de leurs locaux, ainsi que pour produire leur propre charcuterie.

« Nous avons ouvert en 2003, explique Christian Deschatre. A l'époque, le propriétaire du bâtiment ne souhaitait pas que nous y réalisions des travaux. Nous avons donc décidé de l'acheter, il y a trois ans. »

Produits régionaux

Ce chantier, au terme duquel la boucherie a notamment acquis une nouvelle salle de découpe et de préparation, une nouvelle cuisine, ainsi qu'une nouvelle chambre froide, a également permis une modernisation du matériel de la boutique.
Grâce à ces nouvelles installations, les trois employés de la Boucherie de la ferme pourront préparer eux-mêmes leur charcuterie, plutôt que de l'acheter, mais aussi proposer à leurs clients des nouveautés, telles que des salades composées. Les gérants continueront par ailleurs à se procurer dans la région les produits qu'ils vendent, mais ne produisent pas eux-mêmes (œufs, volailles).

Boucherie de la ferme ; 27, rue Roger-Cazala ; tél. 02.54.27.06.33.

repères

La Boucherie de la ferme de la rue Roger-Cazala est née en février 2003. Elle regroupait alors quatre éleveurs, qui avaient pour projet de proposer aux Castelroussins une viande élevée en plein air par des producteurs du Boischaut-Sud, sans intermédiaire entre le producteur et le consommateur.

Léa Bouquerot