Fédération Acteurs Economiques  
 
RECHERCHER :
Visualiser le flux RSS FACEBOOK
 
    Menu Actualités
NR : Muriel Ciliento fait de l'effet

Vendredi 31 octobre 2014
Que ce soit pour donner...

NR : Course ou collection : la voiture s'affiche Dimanche 26 octobre 2104
Une belle voiture...
NR : Des voitures et des pilotes Jeudi 23 octobre 2014
Une trentaine de voitures...
NR : Place Monestier, le merci des commerçants

Quatre commerçants de la place Monestier ont remercié, à leur manière la mairie pour la fin du chantier, par un samedi soir musical et festif.

 

Cette soirée ? C'est juste pour dire que nous sommes contents du résultat ! Christophe Poy, patron du Café et de la Brasserie des halles, n'a pas cherché midi à quatorze heures pour justifier l'animation organisée samedi soir, place Monestier.

" Un petit geste pour remercier "

Un beau concert gratuit animé par le groupe castelroussin Jazzmad, un barnum pour la bière et quelques ventrèches pour apaiser la fringale des noctambules. Une manière d'oublier, le temps d'une soirée, les 20 à 30 % de chiffre d'affaires en moins pour cause de chantier.
« C'est un petit geste pour remercier la mairie. Le résultat est magnifique. La période des travaux a été compliquée. A un moment donné, j'ai même cru mon commerce en péril. Mais tout s'est finalement bien terminé », explique Christophe Poy.
Même satisfaction de Romuald Singer, le patron de la boîte de nuit Le Room, qui tenait la buvette avec le bistrot La Dernière Séance. « Ça faisait trente ans que cette place n'avait pas été retouchée. Pour nous, c'est bien. Ils ont fait du bon boulot. J'ai été le dernier à récupérer ma terrasse, le 15 août, ajoute Alain Fleurot (La Dernière Séance). Nous sommes tous contents d'avoir retrouvé cette place. Elle a été très bien refaite, dans les règles de l'art. Nous avons souffert pour quelque chose. »
Derrière le comptoir de L'Entrecôte, le patron, Jean-Marc Bayard, attend impatiemment l'été prochain : « Je suis persuadé que la place va attirer du monde. Quant à la perte du chiffre d'affaires, il y a eu un cumul de malchance avec les travaux, la météo, l'élection présidentielle et la baisse du pouvoir d'achat. »
Les commerçants veulent maintenant se relever. Durablement. Et faire plaisir à des clients que les quatre organisateurs attendaient plus nombreux, samedi soir.

Xavier Benoit